Saint Nicolas passe par chez moi !

Cette année, saint Nicolas passe par les producteurs locaux pour gâter les enfants de l’INDA (Institut Notre-Dame d’Arlon). Aidé par l’ObsE, Épices et tout, et l’Association des Parents, il a apporté aux enfants des sachets bio et locaux.

Composition du sachet bio de Saint Nicolas

  • Figurines et Nic-nac au chocolat au lait et chocolat noir, du Chocolatier NAO à Bruxelles (BE) ;
  • Galets de chocolat blanc, du Chocolatier Happy People Planet à Seneffe (BE) ;
  • Guimauves aux fruits, de la biscuiterie artisanale Belledonne à La Croix-de-la-Rochette (FR) ;
  • Spéculoos et croquants, de la confiserie Specul’house à Alleur (BE) ;
  • Mini Chocolini, de Georg Rösner Vertriebs GmbH (DE) ;
  • Clémentines, de la coopérative Mediterranea Organic (IT).

 

Dans la lignée du projet « Nos enfants ont la patate, bio ! », l’ObsE, en collaboration avec « Épices et tout » et l’Association des parents de l’INDA, propose des sachets composés de produits bio, locaux et zéro déchet. De quoi prouver que l’on peut se faire plaisir et faire plaisir, tout en étant respectueux de l’environnement.

Bio. C’est bon pour la nature et pour la santé de nos enfants.

Local. Pour promouvoir et valoriser les artisans de qualité et limiter l’empreinte écologique.

Zéro déchet. L’emballage ne fait pas le goût !

Parce qu’on peut se faire plaisir tout en faisant attention à sa façon de consommer, on n’abandonne pas le chocolat, qui est fairtrade, ni les fruits, qui sont d’une coopérative italienne…

Des chocolats, guimauves, spéculoos et clémentines qui éveilleront peut-être nos enfants à la “consomm’action” et les feront devenir – avec envie et curiosité – des citoyens éco-responsables.

Au-delà de la dégustation, c’est donc aussi l’occasion d’ouvrir la discussion pour sensibiliser les enfants sur les thématiques du bio (moins de pesticides, moins d’insectes tués, une nature préservée), du commerce local et équitable ou encore des choix de consommation.

Cette initiative a été rendue possible grâce à l’action « Goûts et couleurs d’ici » de l’Apaq-W pour la mise en place de projets pédagogiques en lien avec la consommation de produits locaux au cœur d’une alimentation équilibrée.

Manger différemment, mais mieux, c’est contribuer à créer une dynamique aux conséquences positives pour notre environnement naturel, pour l’activité économique de notre région et pour notre santé. Plus de goût, plus de plaisir et de découvertes… 

X