“Pesticides et Parkinson : la faute inexcusable d’un château du Bordelais reconnue”: Sud Ouest.fr

“Saisi par une ouvrière viticole atteinte de la maladie de Parkinson, le tribunal de grande instance de Bordeaux vient de reconnaître le caractère professionnel de sa maladie et la faute inexcusable de son employeur, Château Vernous, dans le Médoc”. Découvrez la suite sur le site de Sud Ouest.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X